La respiration

Respirer : un phénomène naturel

Moduler consciemment sa respiration pour mieux gérer ses émotions, son stress ou encore se dynamiser - Karine Agnez - Sophrologie Coaching à Savenay

Nous respirons tout le temps, toute notre vie, depuis notre tout premier souffle et jusqu’au dernier, sans même y penser.

La respiration est un phénomène naturel. Il s’agit d’une des fonctions vitales qui permet le bon fonctionnement de l’organisme.

Elle s’adapte aux variations de nos activités. C’est le système nerveux autonome qui est aux commandes. Il en régule le rythme. Par exemple lorsque nous faisons du sport le rythme s’accélère et il y a un meilleur apport de sang et d’oxygène dans les muscles. Ou encore lorsque le sommeil nous gagne elle devient plus lente, plus profonde, l’organisme ralenti.

Le principal muscle qui intervient dans le mécanisme de la respiration est le diaphragme. Il est situé en bas de la cage thoracique et au-dessus de l’abdomen. Il a une forme de dôme, de parachute. A l’inspiration il se contracte, en s’abaissant et donnant ainsi plus de volume aux poumons pour qu’ils se remplissent d’air et, en appuyant sur les organes du ventre, qui alors se déforme vers l’avant (le ventre se gonfle !). Ce mouvement de la respiration, exerce aussi une sorte de massage des organes situés dans le ventre et facilite ainsi la digestion.

L’impact du stress et des émotions

Il nous arrive d’avoir ‘le souffle coupé’ d’émerveillement devant un magnifique paysage. Ne dit-on pas aussi, dans des situations où nous nous sentons débordé.e.s, que nous avons ‘l’impression d’étouffer’ ? D’autre fois encore, nous exprimons notre ‘besoin de changer d’air’… Ces expressions expriment bien le fait que nos rythmes de vie, nos émotions, notre stress, modifient notre respiration.

Sous l’effet du stress, de la fatigue, des émotions fortes (généralement celles qui sont désagréables), des tensions s’accumulent dans notre corps. Nuque tendue, épaules douloureuses, parfois même tout le dos, en sont les signes… Ces tensions sont autant de blocages contre une respiration fluide et complète. Car il n’y a pas que le diaphragme qui permet la respiration et qui se raidit sous les tensions. Il y a de nombreux muscles qui entrent en jeu pour permettre le déplacement des côtes et modifier le volume de la cage thoracique.

Comment bien déployer nos poumons si nous sommes contracté.e.s dans le haut du corps ? La respiration devient alors moins ample, moins profonde. Elle s’adapte moins bien aux situations que nous vivons…

La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de modifier sa respiration consciemment !

La respiration : notre première ressource

Le premier pas est d’écouter sa respiration, de prendre conscience de comment nous respirons.

Ce court exercice d’écoute peut être fait à différents moments, dans différentes situations :

Contrairement aux autres fonctions vitales et automatiques de notre organisme (circulation sanguine, digestion…), il est possible de modifier notre respiration. Nous pouvons par exemple retenir notre souffle ou bien souffler énergiquement.

L’intérêt de moduler, d’agir consciemment sur notre respiration, c’est qu’elle aide à réguler le système nerveux autonome, à retrouver l’équilibre.

Le système nerveux autonome est constitué de deux ‘branches’ :

  • La première, le système sympathique, stimule, active les organes. C’est un accélérateur. Il prépare le corps à l’action. Il est lié à l’inspiration.
  • La seconde, le système parasympathique, a un effet inhibiteur sur les organes. C’est un frein. Il préserve l’énergie, permet le repos, le ralentissement, la récupération. Il est lié à l’expiration.

La sophrologie s’appuie sur différentes techniques de respiration qui permettent de gérer le stress, s’apaiser, mieux se connaître.

Pour commencer, je vous propose de tester la respiration abdominale :

Info réouverture

Réouverture et visioconférence

La réouverture du cabinet se fait progressivement pour les séances en présence. Les ateliers en revanche ne peuvent être organisés pour le moment.

Je vous propose également des séances à distance en visioconférence. Ce qui a pour principal avantage de respecter les mesures de distanciation sociale.

Continuer la lecture « Info réouverture »

Endométriose et sophrologie

L’endométriose c’est quoi ?

Sophrologie et endométriose. Séances à Savenay

L’endomètre, c’est le tissu utérin. Il évolue au cours du cycle de la femme pour accueillir l’éventuel œuf s’il y a fécondation. Lorsqu’il n’y a pas de fécondation, c’est lui qui part en saignant, ce sont les règles.

L’endométriose c’est quand on retrouve de l’endomètre ailleurs que dans l’utérus. Sur les ovaires, sur la vessie, sur les intestins le plus souvent. Certaines femmes ont même des atteintes au niveau des poumons.

Continuer la lecture « Endométriose et sophrologie »

Porte ouverte du cabinet

Où à lieu cette porte ouverte ?

21 boulevard Pasteur à Savenay

Porte ouverte du lieu où est installé mon cabinet de sophrologie et coaching à Savenay. Venez découvrir nos diverses prestations.

Il s’agit d’une porte ouverte des locaux réaménagés de l’ancienne clinique vétérinaire. Le bâtiment est situé sur la route dite du milieu (elle relie Savenay à Saint-Etienne de Montluc). Le site est proche de la gare et facilement accessible depuis la voie rapide Nantes – Saint-Nazaire.

Continuer la lecture « Porte ouverte du cabinet »

S’accorder un ‘Moment-pause’

Un atelier pour faire une pause, s’accorder un moment pour soi

S'accorder un moment-pause. Sophrologie à Savenay. Atelier du samedi pour prendre soin de soi. Bien-être, anti-stress, faire une pause.

En cette fin d’année, offrez-vous une pause. Faites-vous le cadeau d’ un temps pour vous et expérimentez la sophrologie.

Méthode simple, douce et accessible à tous, la sophrologie apprend à détendre le corps, relâcher le mental et être pleinement présent dans l’instant.

Continuer la lecture « S’accorder un ‘Moment-pause’ »

Le stress : comment agir ?

Balle anti-stress bleue

Le stress est un mécanisme vital, il est impossible (ni souhaitable) de l’éliminer totalement. En revanche il est possible d’éviter de s’installer en phase de résistance (voir article Le stress : qu’est-ce ?) et ainsi de prévenir les conséquences néfastes du stress sur notre santé.

Stratégies pour réduire son stress

Continuer la lecture « Le stress : comment agir ? »

Le stress : Pourquoi ?

Le stress c’est personnel

Balle anti-stress rose

Dans les années 80 des études indiquent qu’il existe un seuil de tolérance au stress et que ce seuil est propre à chacun. Des études encore plus récentes montrent une approche intégrant plusieurs paramètres : la perception de la situation, l’évaluation des ressources et la capacité de projection.

Ainsi, nous évaluons d’une part, les contraintes d’une situation et d’autre part, notre capacité à y faire face. Si nous estimons ne pas avoir suffisamment de ressources, qu’il y a un déséquilibre entre les sollicitations de la situation et nos capacités à y faire face, alors nous stressons.

Et chaque individu est unique, avec son environnement, sa personnalité, son histoire, sa génétique, ses croyances, ses valeurs, son éducation… Chacun possède sa manière et ses raisons de stresser, et sa propre résistance.

  • Une situation est stressante si on l’interprète comme stressante.
  • Le stress est une expérience individuelle et personnelle.

Le stress c’est du CINE !

Continuer la lecture « Le stress : Pourquoi ? »